Sandrine Marvilliers

Docteure en Chimie (spécialité chimie inorganique, 32e section), professeur des écoles maître formateur à l’ESPE, Université de la Réunion

Parcours :

J’effectue l’intégralité de mon cursus universitaire (1991-1999) à l’Université Paris XI, centre d’Orsay, où je soutiens ma thèse de Chimie en octobre 1999. De 1996 à 1999, je suis également enseignante vacataire à l’Université d’Orsay et à l’IUT de Saclay.

De novembre 1999 à août 2000, j’effectue un post-doctorat dans un laboratoire de chimie/physique à l’université de Florence, en Italie.

Arrivée en août 2000 à la Réunion, je travaille quelques mois comme formatrice en maths/sciences dans un centre privé de formation avant d’intégrer un laboratoire de chimie de l’Université de la Réunion (LCSNSA) comme ATER (novembre 2000 - août 2001).

De février à juin 2002, je suis enseignante vacataire de physique chimie en lycée (lycée Jean Hinglo au Port) avant d’obtenir le CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles) en juin.

Désirant me former sur l’enseignement du français en milieu créolophone, je reprends mes études en 2006 parallèlement à ma profession, et obtient en 2007 un Master en Lettres et Sciences Humaines, spécialité langages, littérature et société (Laboratoire LCF).

J’intègre l’ESPE de la Réunion à temps partiel à partir de septembre 2013, comme formatrice en sciences expérimentales et technologie. En 2014, j’obtiens le CAFIPEMF (certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur et professeur des écoles maître formateur).

Je suis également, sur mon autre temps fractionné, tutrice terrain de professeurs des écoles stagiaires, je réalise des co-interventions en classe, ainsi que des animations pédagogiques, des stages au PAF (plan académique de formation) pour des collègues titulaires et suis référente sciences de circonscription.

C’est actuellement la 4ème année que j’interviens comme formatrice à l’ESPE.

Responsabilités administratives/fonctions :

Responsable d’UE à l’ESPE :

  • UE 2-4 (Master 1) : préparation option CRPE

  • UE 3-3a (Master 2) : développement professionnel en sciences 1

  • UE 1-9 (DU type 1  enseignement 1er degré) : situations enseignement apprentissage en sciences

Axes de recherches :

  • Didactique des sciences et de la technologie

  • Professionnalisation des enseignants


Mots clés : Didactique des sciences et de la technologie, formation de praticiens réflexifs, démarche d’investigation, pédagogie générale et interdisciplinarité

Activités d’enseignement :


Master MEEF, mention « premier degré » parcours  « professeur des écoles »


Formation initiale :

  • UE 3-3a citée précédemment.

  • UE 1-4a (M1) : savoirs en sciences

  • UE 2-5 (DU type 1  enseignement 1er degré) : projet météo interdisciplinaire

  • UE 2-1 (DU type 1  enseignement 1er degré) : écrit professionnel (écrits réflexifs)

  • UE 1 (L2 - Certificat de préprofessionnalisation vers le professorat des écoles) : découverte du métier de PE

  • UE 5 (L3 - Certificat de préprofessionnalisation vers le professorat des écoles) : communication orale (français)

  • Encadrement de rapports de stage (M1)

  • Visites et évaluations de stage (M2 PES et étudiants, DU1, DU2)

  • Direction de mémoires de M2


Je suis également intervenue, les années précédentes, sur l’élaboration du dossier d’options en sciences et technologie auprès du public M1 (UE 2-4) comme M2 étudiant (UE 4-4).


Formation continue :

  • Préparation au CAFIPEMF et au CAFFA (épreuve d’admissibilité : Rapport d’activité)

  • Formation des MAT2 (maîtres d’accueil temporaires)

Publication :

Sandrine Marvilliers, “Les pratiques langagières d'un enfant d'origine mahoraise dans la société multilingue de la Réunion : effets des normes ?”, Actes du colloque AcquisiLyon 09, colloque Lyon, 3 et 4 décembre 2009, [en ligne] URL : http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/colloques/AcquisiLyon/pageweb/Fichier/Marvilliers.pdf

Autres informations :

  • Mise en place de l’ASTEP (Accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire) ainsi que de la k@z ESPErimantatèr à l’ESPE (rentrée 2016) - Travail collaboratif avec l’équipe sciences de l’ESPE et le pôle ingénierie

  • Impulsion et participation au projet météo interdisciplinaire de l’ESPE

  • Consultante pour le site LAMAP (“la main à la pâte”)