Driss Alaoui

Professeur des universités, 70e section (Sciences de l’éducation)

Parcours :

  • Diplômes et qualifications :

    • 2015 Qualification aux fonctions de professeur des universités

    • 2014 Habilitation à diriger des recherches, Université de La Réunion

    • 1995 DESS Ethnométhodologie et informatique, mention très bien, Université Paris 7

    • 1994 Doctorat NR en Sciences de l’éducation, mention très honorable avec félicitations à l’unanimité du jury, Université Paris 8

    • 1986 DEA en Sciences de l’éducation, Université Paris 8

    • 1983 Maîtrise en Psychologie, Université Mohamed V, Rabat


  • Parcours professionnel :

    • Depuis 1997 Maître de conférences à l’Université de La Réunion

    • Depuis 1998 Chargé de cours à l’Institut Régional du Travail Social de La Réunion

    • 1994-1997 Formateur à l’Agence de Développement des Relations Interculturelles

    • 1994-1997 Chargé de cours à l’Université Rennes 2

    • 1994-1996 Chargé de cours à l’Institut Supérieur de Pédagogie à Paris

Responsabilités administratives/fonctions :

  • Responsabilités pédagogiques :

    • Responsable pédagogique du Master MEEF, parcours Recherche en éducation , ESPE (Depuis 2013)

    • Responsable pédagogique du Master MEEF Sciences de l’éducation, UFR Lettres, Université de La Réunion  (2010-2012)

    • Coresponsable de la mention MEEF, UFR Lettres, Université de La Réunion (2010-2012)

    • Responsable pédagogique du Centre d’Initiation à l’Enseignement Supérieur (CIES), Aquitaine Outre-mer, Université de La Réunion (2004-2009)

  • Responsabilités scientifiques :

  • Membre élu du conseil scientifique de l'Université de La Réunion (2012-2014)

  • Membre du conseil scientifique de l’UFR Lettres et Sciences Humaines de l'Université de La Réunion (2012-2013)

  • Co-fondateur de la Société Européenne d’Ethnographie de l’Éducation avec G. Lapassade, P. Boumard, F. Sabirón Sierra, J. Sousa, V. Darmento… (1999)

  • Vice-président de la Société Européenne d’Ethnographie de l’Éducation chargé de mission à l’interculturel (1999-2008)

Axes de recherches :

  • Rapport à la diversité culturelle, rapport à l’altérité, culture de la diversité, interculturel critique

  • Déni de reconnaissance et lutte pour la reconnaissance

  • Décrochage scolaire


Mots clés : Diversité, altérité, dialogue interculturel, complexité, reconnaissance

Activités d’enseignement :  

  • Initiation à la recherche, M1 parcours recherche

  • Ethnographie de l’éducation, M1 parcours recherche

  • Étude de terrain, M1 et M2 parcours recherche

  • Sociologie de l’éducation, M1 CPE

  • Paradigme de l’interculturel, M2 parcours recherche

  • Séminaire de recherche, M1 et M1 parcours recherche

  • TC Recherche, M2 PE, CPE

  • Écrit professionnel réflexif, DU type 1 et 2 premier et second degré

  • Introduction aux sciences humaines et sociales, DU SAAP, SUFP-EMAP-ESPE

  • Fondements de l’intervention interculturelle, DU SAAP, SUFP-EMAP-ESPE

Publications récentes

  • ALAOUI, D. (sous presse). Déni de reconnaissance et lutte pour la reconnaissance en milieu scolaire réunionnais. Dans Y. Lenoir, A. Froelich & V. Zúñiga (dir.), La reconnaissance à l’école : quel impératif ? Quels problèmes, enjeux et défis ? Perspectives internationales (pp.1-35).  Québec : Presses de l’Université Laval.

  • ALAOUI, D. LENOIR, A. (2014). L’interculturel et la construction d’une culture de la reconnaissance. Québec : Groupéditions, collection cursus universitaire.·     

  • ALAOUI, D. (2014). Socialiser au divers, à l’altérité, au dialogue interculturel et à la reconnaissance : la quadruple socialisation versus la socialisation néolibérale. Dans D. Alaoui et A. Lenoir (dir.), L’interculturel et la construction d’une culture de la reconnaissance (p. 235-263), Québec : Groupéditions.

  • ALAOUI, D. (dir.) (2012). Eloge du divers et du dialogue. Collection Recherches interculturelles, Sainte-Gemme, Presses universitaires de Sainte-Gemme.

  • ALAOUI, D. (2011). Accompagnement socioprofessionnel : analyse d’une situation professionnelle telle qu’elle est vécue par ses acteurs. Phronesis, Québec, Canada, n°1, pp. 1-19.