Maryvette Balcou-Debussche

Professeur, 70e section (Sciences de l’éducation) + qualification en 19e (Sociologie-démographie)

Parcours :

Suite à plusieurs années d’enseignement dans le premier degré, j’ai été recrutée un an après mon arrivée à La Réunion (1990) sur un poste à profil dans le premier Centre Lecture-Ecriture de l’Académie. Ma thèse, soutenue à Amiens en 2001, a porté sur l’analyse des pratiques scripturales dans la formation des professionnels de santé. A travers la mise en lumière des pratiques d’écriture dans 4 lieux de formation à La Réunion (ambulanciers, aides-soignants / aides-puéricultrices, infirmiers et sages-femmes), la recherche a permis de montrer en quoi des pratiques scripturales différenciées participent à la construction des hiérarchies et des socialisations des futurs professionnels de santé (2004).

Depuis plusieurs années, avec les professionnels de santé, je questionne les interventions éducatives et les situations d’apprentissage proposées en Education Thérapeutique du Patient (ETP). Ces interrogations s’actualisent dans différents pays (Réunion, Maurice, Burundi, Botswana, Mali…), à travers un travail partenarial qui a déjà permis de travailler auprès de plus de 25 000 personnes malades chroniques (dans 8 pays, avec traduction des supports didactiques en 5 langues). Ces développements dans différents contextes permettent de nourrir le questionnement scientifique sur les liens entre l’apprentissage et le contexte dans lequel il s’exerce, les atouts et les limites des interventions éducatives eu égard aux pratiques sociales et culturelles des participants, les pratiques différenciées des formateurs et les impacts sur les résultats obtenus par les apprenants. L’ensemble de ces travaux a donné lieu à plusieurs publications qui interrogent la formation des professionnels de santé (2004), l’éducation des malades chroniques (2006), la « suspension des réalités » à l’hôpital (2009), les modèles, pratiques et évaluations en éducation thérapeutique du patient (2010), les pratiques alimentaires et thérapeutiques à La Réunion (2010, 2015), la littératie en santé (2012, 2013, 2014), l’inscription sociale de l’ETP et l’hétérogénéité / vulnérabilité des apprenants en contextes pluriels (2012), le développement de l’éducation à la santé dans une société plurielle (2015). Dans le laboratoire Icare, j’inscris mes travaux scientifiques dans l’axe « savoirs, apprentissages et médiations en contexte ». En métropole, les collaborations se réalisent surtout avec le réseau UNIRéS, l’INPES et l’ENS et l’IFé, notamment autour du LéA (Lieu d’éducation Associé) créé en 2012 en éducation thérapeutique, dans le service d’endocrinologie du CHU de La Réunion (site de Bellepierre).

Mon positionnement théorique est à lire comme la résultante d’une combinaison d’approches plurielles qui caractérisent par définition les sciences de l’éducation, mais aussi comme la résultante de problématisations spécifiques à mon parcours de chercheur et à son histoire singulière. Considérant qu’il n’y a pas de hiérarchie dans les objets d’interrogation, il s’agit pour moi de comprendre, par le biais de plusieurs entrées, les rapports sociaux en lien étroit avec les espaces d’éducation et de formation dans lesquels ils s’actualisent. En emboîtant ce qui relève des contextes et des situations d’enseignement-apprentissage, j’inscris mes travaux à la croisée de la sociologie et des didactiques, ce qui me permet de poursuivre mes interrogations sur la complexité et la pluralité des dimensions en jeu dans les interventions éducatives, rapportées au monde de la santé.

Responsabilités administratives/fonctions :

  • Rédactrice en chef de la revue scientifique « Education, Santé, Sociétés » portée par le réseau national UNIRéS (Universités en Réseau pour l’éducation à la santé). Pour consulter le numéro 2 en ligne, cliquez ici.

  • Membre du CA et de la commission scientifique du réseau national UNIRéS (Universités en Réseau pour l’éducation à la santé).

  • Correspondante scientifique de l’IFé (Institut Français d’éducation) pour le LéA ACCES-ETP (Lieu d’éducation Associé « Appropriations Complexes en Contextes et Emancipation par les Savoirs ») en  Education thérapeutique du Patient, à La Réunion

  • Co-responsable (avec Nathalie Wallian) de l’axe 2 du laboratoire Icare “Savoirs, apprentissages et médiations en contexte”

  • Responsable pédagogique du DU EPMC (Education et Prévention des Maladies Chroniques)

  • Responsable “Valorisation de la recherche” à l’Université, pour le laboratoire Icare

Axes de recherches :

  • Médiations et apprentissages en contexte

  • Accès différenciés des apprenants aux savoirs en contextes pluriels

  • Variations sociales des rapports aux savoirs (littératie en santé)

  • Formation et professionnalisation des adultes


Mots clés : approche socio-didactique des situations d’enseignement-apprentissage, éducation à la santé, éducation thérapeutique du patient, littératie en santé

Activités d’enseignement :

  • Éducation à la santé (Master MEEF CPE)

  • Sociologie de l’éducation (Master MEEF recherche)

  • Méthodes qualitatives (Master MEEF recherche)

  • Education thérapeutique du patient (DU EPMC - Education et Prévention des Maladies Chroniques)

Publications récentes :

  • BALCOU-DEBUSSCHE M. (2017). Intervenir auprès des malades chroniques : quels dialogues avec les professionnels de santé ? Dans L. Pourchez (dir.), Quand les professionnels de la santé et des  sciences sociales se rencontrent. Paris : Éditions des Archives Contemporaines.

  • BALCOU-DEBUSSCHE M. (2016). De l’éducation thérapeutique du patient à la littératie en santé. Problématisation socio-anthropologique d’objets didactiques contextualisés. Paris : Editions des Archives Contemporaines.

  • BALCOU-DEBUSSCHE M. (2016). Interroger la littératie en santé en perspective de transformations individuelles et sociales. Analyse de l’évolution de 42 personnes diabétiques sur trois ans. Recherches & Educations. 16, 73-87. En ligne : https://rechercheseducations.revues.org/3240

  • BALCOU-DEBUSSCHE M. (2015). D’un nuancier alimentaire à un nuancier éducatif. Les apports d’une recherche sur le riz dans l’alimentation réunionnaise. Education, Santé, Sociétés. 2, pp. 161-176.

  • BALCOU-DEBUSSCHE M., (2015). « Promoting health education in a context of strong social and cultural heterogeneity : the case of Reunion island ». In Schools for Health and Sustainability. Springer, pp. 291-312.

Autres informations :