Maryvonne Priolet

MCF, 70ème section (Sciences de l’éducation)

Parcours :

  • 2017- : Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université de la Réunion, ESPE, Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte

  • Décembre 2011-août 2017 : Maître de conférences à l’Université de Reims-Champagne-Ardenne, ESPE

  • Septembre 2009-décembre 2011 : Inspectrice de l’éducation nationale, circonscription du 1er degré, Montluçon 1

  • 2008-2009 : Professeure des écoles dans une classe à l’école élémentaire de Cosne d’Allier

  • 1991-2008 : Conseillère pédagogique de circonscription, adjointe à l’Inspecteur de l’éducation nationale, circonscription de Montluçon 2

  • 1978-1991 : Institutrice à l’école d’Ainay le Château (Allier) et maître d’accueil. Interventions régulières dans des actions de formation à l’École Normale d’Instituteurs (TICE, mathématiques, maîtrise de la langue)

  • 1978-1979 : Institutrice titulaire, remplaçante sur le secteur scolaire de Vallon-en-Sully (Allier)


Diplômes :

  • 2009 : Qualification aux fonctions de Maître de Conférences

  • 2008 : Doctorat en Sciences de l'éducation, Université Lumière Lyon 2 (mention Très Honorable avec Félicitations du jury) sous la direction de Jean-Claude Régnier. Titre de la thèse : Enseignement et apprentissage de la résolution de problèmes mathématiques. Le cas des problèmes numériques au cycle 3 de l'école primaire en France. Approches didactique et ergonomique.

  • 2001 : DEA en Sciences de l’éducation, Université Lumière, Lyon2, (mention Très Bien) sous la co-direction de Françoise Clerc et de Jean-Claude Régnier. Titre du mémoire : Résolution de problèmes numériques au cycle 3 de l’école primaire, recours à la production de représentations écrites et vecteurs d’apprentissage

  • 2000 : Maîtrise de Sciences de l’éducation, Université Lumière, Lyon2, (mention Bien) sous la direction de Jean-Claude Régnier. Titre du mémoire : Résolution de problèmes arithmétiques et registres sémiotiques

  • 1998 : Licence de Sciences de l’éducation, Université Paul Valéry, Montpellier

  • 1996 : Licence de Psychologie, Université Paris 8

  • 1993 : DEUG de Psychologie, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand

  • 1986 : Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur Maître Formateur, Option Technologies et Ressources Éducatives. Titre du mémoire : Communication et Informatique

  • 1978 : Certificat d’Aptitude Pédagogique à l’Enseignement Primaire

Autres :

  • 2010 : C2i2e

  • 2008 : Diplôme de Compétences en Langue (Anglais)

Responsabilités administratives/fonctions :

  • 2017-  : Responsabilité Formation continue ESPE, en lien avec le vice-rectorat de Mayotte

  • 2012-2017 : Représentante de l’Université de Reims aux instances administratives et pédagogiques de deux Instituts de Formation en Soins Infirmiers de la région Champagne Ardenne

  • 2013-2017 : Membre de l’Observatoire des formations de l’ESPE de l’académie de Reims

  • 2009-fin 2011 : Pilotage et responsabilités administrative et pédagogique d’une circonscription composée de 300 enseignants, de 59 écoles, de 2 Réseaux Éducation prioritaire (Rep+), d’un Réseau Rural d’Éducation

Axes de recherches :

    À ce jour, mes travaux de recherche s’articulent autour de quatre thèmes principaux :

  • Thème 1 : Enseignement-apprentissage des mathématiques à l’école primaire

  • Thème 2 : Instruction-socialisation à l’école primaire

  • Thème 3 : Inclusion scolaire

  • Thème 4 : Méthodologies de recherche en éducation

Le thème n°1 me conduit à questionner les processus d’enseignement-apprentissage, en considérant comme champ d’étude le domaine des mathématiques à l’école primaire. Le cadre théorique est composite ; il prend appui sur les travaux en didactique, avec des références à la Théorie des Situations Didactiques (Brousseau, 1986) autour des concepts de contrat didactique et de dévolution, à la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique (Sensevy, 2011) pour analyser le jeu didactique enseignant-élève,  Les références à Vergnaud (1990) et à Duval (1995) sont également mobilisées pour considérer la place de la catégorisation et de la conversion des registres sémiotiques dans la résolution de problèmes numériques. Les études empiriques que j’ai pu conduire en France et en République Tchèque m’ont permis d’analyser des effets de la mise en place du cadre didactique R2C2 basé sur une approche systémique mettant en œuvre les principes de Recherche, de mise en Réseau, de Conversion et de Catégorisation sous les conditions de coexistence, de régularité et de dévolution à l’élève. Mes travaux actuels sur le choix et l’utilisation des manuels scolaires par l’enseignant, dans des contextes variés, conduisent à interroger et à analyser les variations de l’activité enseignante au regard de la complexité des différents contextes. Les méthodes utilisées telles que les observations instrumentées, les entretiens d’autoconfrontation, la collecte de traces de l’activité de l’enseignant et de l’élève, font écho aux références à la clinique de l’activité (Clot, 2007) et à la didactique professionnelle (Pastré, Mayen et Vergnaud, 2006).  


L’inscription dans le thème n°2 fait suite à mon recrutement à l’Université de Reims et à ma participation en 2012 au congrès de l’AMSE où le Professeur Yves Lenoir, de l’Université de Sherbrooke (Québec), titulaire de la Chaire de Recherche du Canada sur l’Intervention Éducative, m’a sollicitée pour participer au projet international qu’il dirigeait : Instruction et Socialisation à l’école primaire, Comparaison internationale (ISEP-CI). J’ai alors coordonné l’équipe de l’entité territoriale France-métropole durant la période 2013-2015 de déroulement de ce projet qui réunissait 11 équipes de recherche issues de 8 pays différents. Les résultats paraîtront en 2018 dans un ouvrage coordonné par le Professeur Yves Lenoir. Ce rôle de responsable de l’entité territoriale France-métropole m’a été de nouveau confié pour la participation à l’élaboration du dossier du projet international Quelle école au 21ème siècle ?  initié et porté par le Professeur Yves Lenoir. Ces responsabilités au sein de l’équipe France-métropole et l’implication au sein du laboratoire CEREP ont constitué pour moi des temps d’échanges extrêmement riches au sein de l’équipe territoriale et au sein de l’équipe internationale de pilotage lors notamment des séminaires liés à la préparation des deux projets cités. Elles m’ont aussi permis d’être impliquée, à l’échelon territorial, dans l’élaboration d’une partie administrative d’un dossier à visée internationale et de mesurer l’ampleur de la constitution du projet dans sa globalité.


La mention du thème 3 (inclusion scolaire) est liée d’une part à un projet de recherche collaborative conduite en partenariat entre le laboratoire CEREP de l’Université Reims Champagne Ardenne et plusieurs acteurs locaux. Avant mon recrutement à l’Université de La Réunion, j’ai ainsi pu participer à la première étape d’une recherche-action initiée en 2016 autour de la mise en place d’un dispositif ULIS-école et basée sur la problématique plus générale de l’inclusion de tous les élèves. J’apporte aussi ma contribution au projet INDIS (pratiques inclusives et développement professionnel dans l’enseignement des disciplines scolaires) mis en oeuvre par  l’Université de Buenos-Aires et l’Université de Reims. Une communication prévue en octobre 2017 portera plus spécifiquement sur les pratiques inclusives dans le domaine des mathématiques.


Le quatrième thème se situe davantage dans une perspective réflexive concernant l’activité du chercheur en éducation. Il permet d’interroger les méthodes mobilisées par le chercheur pour recueillir et analyser les données nécessaires à ses travaux afin de mieux comprendre l’activité enseignante. L’intérêt, la pertinence et les limites du recours à différents types de traces utilisées par le chercheur pour accéder à une meilleure compréhension des activités d’enseignement- apprentissage sont ainsi questionnés, en lien notamment avec le thème n°1.


Mots clés : enseignement-apprentissage, activité enseignante, mathématiques à l’école primaire, manuels scolaires, ressources éducatives, contextes, inclusion scolaire, méthodologies de recherche 

Activités d’enseignement :


  • MEEF 1ère année

    • Savoirs en Maths – cycle 1

    • Savoirs en Maths – cycle 2

    • Pratique professionnelle

    • Dimension éthique

    • Initiation à la recherche

    • Maîtrise du numérique


  • LICENCE PLURIDISCIPLINAIRE 3ème année

    • Préparation au concours – Mathématiques

    • Géométrie élémentaire

    • Didactique des disciplines scientifiques

Publications récentes :

  • PRIOLET, M. (2016). Quelles traces pour comprendre la place de l’activité de conversion de représentations sémiotiques dans l’enseignement de la résolution de problèmes numériques à l’école élémentaire ? In T. Philippot (Dir), Les traces de l’activité : objets pour la recherche et outils pour la formation (pp. 109-134). Paris : L’Harmattan, Action & Savoir

  • PRIOLET, M. (2014). The use of mathematics textbooks in the training of elementary school teachers in France. History of Education & Children's Literature, IX (1), 111-124

  • PRIOLET, M. (2014). Enseignement-apprentissage de la résolution de problèmes numériques à l’école élémentaire : un cadre didactique basé sur une approche systémique. Éducation et didactique. 8(2), 59-86

  • PRIOLET, M. (2013). Enseignement-apprentissage de la résolution de problèmes numériques à l’école élémentaire en France et en République Tchèque. Mise à l’épreuve du cadre didactique R2C2. in ALDON et al. (2013). Représentations dynamiques des mathématiques : quels outils pour quoi faire, pour apprendre les mathématiques ? Journées mathématiques IFE 2012, Lyon-ENS

  • PRIOLET, M. et RÉGNIER, JC. (2012). Place des problèmes de mathématiques dans les instructions et programmes officiels de l’école primaire de 1833 à nos jours. Grand N, 90, 69-87

Autres informations :

  • Langues vivantes :

    • Anglais, allemand

    • Chinois (parlé uniquement) et espagnol : niveau débutant

  • Co-auteur d’ouvrages pédagogiques :

    • LACROIX, M. et PRIOLET, M. (2003), Réalisation d'objets en technologie, CE, Retz, Paris

    • CARRIOT, D. et PRIOLET, M. (2000), Réalisation d'objets en technologie, CM, Retz, Paris