Le Projet Icare

L’équipe Icare s’est progressivement construite depuis la rentrée 2010 autour de la problématique transversale des interventions éducatives en contextes pluriels. Elle regroupe des chercheurs qui développent des travaux pluridisciplinaires en éducation.

Piloté par Frédéric Tupin (PU, 70ème) depuis sa création jusqu'en février 2019, puis par Maryvette Balcou-Debussche (PU, 70ème), le laboratoire Icare est dirigé depuis octobre 2020 par Christian Ollivier (PU, 7ème) et deux directrices adjointes : Christine Françoise (MCF, 70e) et Liliane Pelletier (MCF HDR, 70e).

L’équipe de recherche compte aujourd’hui 25 enseignants-chercheurs permanents (5 PU, 2 MCF HDR et 18 MCF) inscrits principalement en 70ème section (Sciences de l’éducation) et en 7ème section (Sciences du langage) mais aussi en 16ème section (Psychologie), en 20ème section (Anthropologie) et dans différents champs des didactiques. Le laboratoire Icare accueille également 7 chercheurs associés et 12 doctorants.

Ce collectif, qui a désormais accédé au statut d’équipe d’accueil, sous le label Icare EA 7389, constitue au sein de L’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de La Réunion, le premier pôle de développement de recherche en éducation et formation.

 

Les objectifs de l’équipe visent à interroger les variations d’interventions éducatives inscrites dans la complexité des contextes francophones et créolophones, en explorant et en questionnant les rapports aux savoirs, aux sujets et aux pratiques professionnelles au regard de leurs micro, meso ou macro contextes de réalisation. Pour les chercheurs, il s’agit de décrire, connaître et saisir les référents théoriques implicites, les valeurs sous-jacentes, les modes d’organisation, de fonctionnement et de développement des pratiques d’éducation et de formation, en proposant de nouveaux éclairages sur les situations d’enseignement apprentissage à La Réunion et dans la zone océan Indien. Ce projet ambitieux devrait permettre à l’équipe de poursuivre le travail engagé autour de l’articulation entre savoirs de la recherche et savoirs d’expériences, en perspective de nouveaux débats au sein de la communauté scientifique et en direction des professionnels de l’éducation et de la formation.

 

De façon transversale, la problématique précédemment évoquée des interventions éducatives en contextes pluriels a conduit l’équipe à définir deux thématiques centrales :

- La première « Langues, cultures et identités » se décline en trois sous-thèmes : constructions identitaires et interculturalité ; contacts de langues et/en situations plurilingues ; politiques linguistiques et éducatives

- La seconde « Savoirs, apprentissages et médiations en contextes » se répartit en deux  sous-thèmes : situations d’enseignement-apprentissage et rapports différenciés aux savoirs (écriture, santé, maladie, mathématiques…) ; didactique des disciplines et didactique professionnelle.

Les membres d’Icare prennent appui sur les théories, méthodes et concepts des sciences humaines et sociales pour décrire, explorer, analyser et contribuer à la compréhension de faits éducatifs. Leurs objets de recherche se situent dans le champ de l’éducation et sont adossés à 4 grandes entités disciplinaires : sociologie(s) et anthropologie de l’éducation ; psychologie(s) et philosophie ; socio et psycho-linguistiques ; et enfin, didactiques.

 

Situé dans une zone ultra-périphérique de l’union européenne, Icare entend poursuivre sa politique de coopération internationale en prolongeant les relations avec les pays voisins, en sollicitant des financements européens et en développant de nouveaux partenariats scientifiques contribuant à son rayonnement.