Projet EVAL-IC

Evaluation des compétences en intercompréhension : réception et interactions plurilingues

 

Thème 1 : Plurilinguisme et interculturalité

1A- Interculturalité

1B-Apprentissages en contextes multilingues et éducation au plurilinguisme

 

Présentation du projet EVAL-IC

Le projet EVAL-IC décrit, sur la base de la littérature existante et d’une méthodologie de calibrage et validation internationale, les compétences en Intercompréhension déclinées sur six niveaux. En outre, un protocole d’évaluation sera testé auprès d’un public étudiant.

Le projet a reçu le label "Bonne pratique" décerné par l'Agence Erasmus+ France aux projets qui présentent "une mise en œuvre et des résultats de haute qualité". 

Acronyme : EVAL-IC

Projet financé : oui

Montant : 365 142,00 €

Cadre de l’appel à projets de recherche : Commission européenne > Erasmus+ > Partenariats stratégiques de l’enseignement supérieur > Développement de l’innovation

Projet ayant donné lieu à une convention : oui-non

Membres Icare impliqués : Christian OLLIVIER (coord.), Thierry GAILLAT

Partenariats :

  • Paris-Lodron-Universität Salzburg (AT)

  • Ecole sup. de navigation d’Anvers (BE)

  • Universität des Saarlandes (DE)

  • Universität Hamburg (DE)

  • Université de Salamanca (ES)

  • Université Aix-Marseille (FR)

  • Università Roma 3 (IT)

  • Università di Macerata (IT)

  • Università Ca’Foscari – Venezia (IT)

  • Università degli studi di Cassino (IT)

  • Universidade de Aveiro (PT)

  • Universidade Católica Portuguesa (PT)

  • Université « Al.I.Cuza » Iasi (RO)

 

Contexte de la recherche 

=> Répondre à une absence de travaux sur la description des compétences plurielles, notamment dans le domaine de l’intercompréhension (IC).

=> Développer et mettre à l’épreuve un protocole d’évaluation des compétences plurielles en intercompréhension.

 

Cadre théorique 

Le projet se situe dans le cadre des recherches sur la notion de compétence de communication définie à la suite des travaux de Hymes (Bachman & Palmer, 1982 ; Canale, 1983 ; Canale & Swain, 1980 ; Coste, 2005 ; Hymes, 1972, 1973, 1991 ; Moirand, 1982) et revisité à la lumière des théories dialogiques (Grillo, 2000 ; Jacques, 1982, 1985, 2000 ; Ollivier & Projet e-lang, 2018).

Il se situe également dans le courant des recherches en évaluation des compétences en langue qui prône une évaluation holistique de ces compétences à travers des tâches complexes ou scénarios (Bachman, 1990 ; Bourguignon, 2001 ; Bourguignon, Delahaye, & Vicher, 2005 ; Bourguignon & Narcy-Combes, 2003 ; Huver & Springer, 2011 ; Springer, 1999 ; Springer & Koenig-Wisniewska, 2009). Et se concentre sur l’évaluation des compétences en situation de communication plurilingue, notamment dans les situations (De Carlo, Carrasco Perea, & Carrasco Perea, 2016 ; Jamet, 2010 ; Lenz & Berthele, 2010 ; Projet Miriadi, n.d.).

 

Problématisation 

Le projet part du constat que peu de recherche et de pratiques s’intéressent à l’évaluation des compétences de communication en situation de communication plurilingue, notamment en situation d’intercompréhension et retient, comme plusieurs chercheurs l’ont fait remarquer, que sans outils d’évaluation et de description des compétences correspondantes un obstacle important demeure sur la voie de la diffusion des approches plurielles, notamment de l’intercompréhension. Un travail important reste donc à réaliser, à des fins pratiques, mais également épistémologiques, dans le domaine de la description des compétences d’intercompréhension et de création et validation d’outils d’évaluation.

 

Méthodologie et perspectives d’analyse 

=> Etat des lieux de la littérature sur les compétences en intercompréhension

=> Analyse pluridimensionnelle des modèles existants

=> Définition des compétences en IC

=> Définition de six niveaux et définition de descripteurs

=> Calibrage et validation internationale

=> Construction d’un cadre théorique pour l’évaluation des compétences plurielles en intercompréhension

=> Elaboration d’un protocole de test

=> Pilotage et recueil de données

=> Analyse des données

=> Amendement du protocole d’évaluation

 

Terrain investigué 

Le projet s’intéresse tout spécifiquement aux compétences en IC des étudiants locuteurs d’au moins une langue romane dans l’union européenne, avec un focus tout particulier sur les pays de langues romanes représentés dans le projet : Belgique, France, Espagne, Italie et Roumanie.

 

Résultats attendus / Retombées

=> Modèle de compétences en intercompréhension

=> Protocole d’évaluation de ces compétences

=> Article de recherche autour du résultat 1 et 2 (ci-dessus)

=> Ouvrage collectif sur les compétences en intercompréhension, co-dirigé par C. Ollivier

 

Perspectives de valorisation 

=> Certification internationale envisagée.

=> Conception et mise en œuvre de formations en intercompréhension sur la base des descripteurs.