Projet PERFORM

Professionnalisation des Enseignants et Renforcement des capacités des FORmateurs à Madagascar

 

Thème 2 (majeur) : Enseignement-apprentissage, savoirs et médiations en contextes

2A- Rapports aux savoirs et littératies

2B-Didactiques et professionnalisation

Thème 1 (mineur) : Plurilinguisme et interculturalité

1A- Interculturalité

1B-Apprentissages en contextes multilingues et éducation au plurilinguisme

 

Présentation du projet PERFORM

Le projet PERFORM a pour but d’améliorer la qualité de l’éducation et de l’apprentissage des élèves du post-fondamental à Madagascar, en contribuant à la formation continue des formateurs des ENS/ ENSET et des enseignants du post-fondamental. Il s’inscrit dans un contexte plurilingue, dimension qui sera investiguée. Il se situe essentiellement dans le thème 2, plus précisément le 2B, mais interroge aussi le thème 1B.

 

Acronyme : PERFORM – ERASMUS+

Projet financé : oui

Montant : 764 000 € (pour l’ensemble du projet) avec un volet recherche associé, constituant un des WP du projet

Cadre de l’appel à projets de recherche : Commission européenne > Erasmus+

Membres Icare impliqués :

  • Gaillat Thierry (Coord.), MCF 7ième section

  • Ollivier Christian, PU 7ième section

  • Priolet Maryvonne, MCF HDR, 70ième section

  • Fageol Pierre Eric, MCF 70ième section

  • Guarino Alesio, MCF 70ième section

Partenariats :

  • AUF-DROI

  • UNIVERSITÉ D’ANTSIRANANA

  • UNIVERSITÉ DE FINARANTSOA

  • UNIVERSITÉ DE TOLIARA

  • UNIVERSITÉ D’ANTANANARIVO

  • UNIVERSITÉ DE LA SARRE

  • UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES

  • UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION

Partenaires associés :

  • Ministère de l’Éducation Malgache

  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Malgache

  • Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle

  • Orange Madagascar

 

Contexte de la recherche 

=> La recherche se situe dans la vision d’une « éducation de qualité pour tous » telle qu’elle est souhaitée à Madagascar et inscrite dans le PSE adopté par les 3 Ministères en charge de l’Éducation, validé par le Groupe Mondial pour l'Éducation (GPE). Au-delà du but énoncé en présentation de ce document, le projet vise 2 objectifs principaux :

  • Renforcer les capacités pédagogiques des formateurs ENS / ENST en les impliquant dans la mise en place d’un dispositif hybride de formation continue en faveur des enseignants du post-fondamental.

  • Assurer la professionnalisation du corps des enseignants du post-fondamental à travers le dispositif hybride de formation ainsi créé en qualifiant les personnes qui ont déjà au minimum, un niveau Licence et qui sont déjà en activité (vacataires et fonctionnaires), mais qui n’ont pas encore eu de formation pédagogique et didactique.

 

Cadre théorique 

  • La recherche associée à ce projet, servira de point d’appui à la mise en oeuvre de la formation portée par PERFORM. Co-construite avec l’ensemble des participants :

    • Elle prend son ancrage au coeur des analyses de pratique (Altet, 2000 / Paquay, Altet, Charlier & Perrenoud (dir), 2000 / Perrenoud, 2001 ).

    • Elle intègre dans sa réflexion, la dimension essentielle  de l’apprentissage en contexte culturel plurilingue (ELAN, 2014), et pourra s’appuyer sur différentes recherches en contextes (Projet EVAL PROF-OI, 2015-2017) avec notamment la prise en compte du numérique (Legros, Paré-Kabaré, Sawadago, 2016).

Méthodologie et perspectives d’analyse 

  • Procéder à un état des lieux : recueil de données – pratiques enseignantes – (observations, enquêtes, analyse de pratiques) sur l’existant et analyse.

  • Évaluer l’impact de la réception de la formation par les enseignants.

 

Terrain investigué 

  • Madagascar

    • Encadreurs des ENS-ENST (sélectionnés au sein des formateurs ENS – ENST)

    • Formateurs des ENS-ENST

    • Enseignants du « post fondamental »

 

Résultats attendus / Retombées 

  • A court terme : (notamment)

    • Transfert d’expertises

    • Innovation des pratiques enseignantes par le biais d’approches collaboratives

    • Innovation des modalités de formation par la formation hybride

    • Compétences en conception et en accompagnement de formation hybride

    • Professionnalisation des enseignants

    • Amélioration des compétences en langue française

    • Amélioration des compétences en informatique

  • A long terme : (notamment)

    • Valorisation des enseignants certifiés

    • Meilleure adéquation formation-emploi dans l’enseignement du post-fondamental

    • Ecosystème plus ouvert à une approche collaborative et interactive

    • Catalogue de formation continue en mode hybride

    • Amélioration significative de la réussite scolaire des élèves

    • Perspectives de nouvelles collaborations

 

Perspectives de valorisation 

  • Formalisation d’un site dédié.

  • Formalisation de modules de formation.

  • Communication dans la presse.

  • Productions scientifiques conséquentes associées aux résultats obtenus tout au long du projet (études initiales, méthodologies développées, résultats opérationnels…).

  • Colloque international de fin de projet sur la formation enseignante.