Interface thèmes 1 et 2

Dans le droit fil des débats scientifiques autour du mot inclusion (Plaisance et al., 2007 ; Ebersold, 2009 ; Prud’homme et al, 2011) et des travaux de recherche portant sur le concept de société inclusive (Gardou, 2016 ; Prud’homme et al, 2016 ; Rousseau, 2015, Thomazet, 2008, 2015) et grâce à des collaborations internationales (Cerfa-UQAM, Université de Montréal, Laboratoire International sur l’Inclusion Scolaire), ce projet envisage un modèle de développement humain en contextes  (Fougeyrollas, 2010 ; RIPPH, 2018). Il a pour concepts fondateurs la diversité (Prud’homme et al, 2011) et l’altérité (Abdallah-Pretceille, 1998,  1999). Les  dynamiques inclusives que nous interrogeons se situent dans trois domaines : pratiques collaboratives, pratiques pédagogiques et didactiques, pratiques langagières. L’ambition du projet est double :

  • dresser un premier état des savoirs des pratiques inclusives à La Réunion et à Mayotte,
  • conduire des recherches participatives pour développer des pratiques collaboratives et inclusives de la maternelle à l’université, touchant aussi bien les jeunes que les adultes en formation.

L’équipe pluridisciplinaire s’appuie sur une approche épistémologique plurielle, avec l’idée d’une Science au pluriel (Coutellec, 2015) comportant les disciplines (pluralité disciplinaire), les styles de raisonnement scientifique (pluralité stylistique), les ingrédients de la démarche scientifique (pluralité méthodologique), les temporalités (pluralité temporelle) et les valeurs (pluralité axiologique).

La première étape de ce projet transversal a pris la forme d’un séminaire de réflexion-discussion en septembre 2017 entre l’université de La Réunion (UR), l’Université du Québec à Montréal (UQAM), mais aussi le CUFR de Mayotte, l’Académie de La Réunion, la MGEN et l'EMAP. Parmi les prochains rendez-vous scientifiques on compte : le colloque international « Vers une société inclusive : diversités de formations et de pratiques innovantes » en octobre 2018 ; une mobilité experts (en attente de validation par l’UR) prévue en novembre-décembre 2018 ;  la programmation de journées d’études dont une sur le thème « Société inclusive » avec comme invité, le Pr. Charles Gardou. L’association au Laboratoire International sur l’inclusion scolaire (LISIS) est en cours. A terme, le projet « Éducation et société(s) inclusives » a pour ambition l’ouverture d’un centre de ressources et d’une plateforme collaborative sur l’éducation inclusive à La Réunion.